Poulpaphone

Les 27 et 28 septembre 2019 !

Le festival de musiques actuelles, organisé par la Communauté d’agglomération du Boulonnais, a profité de la fête de la musique à Boulogne-sur-Mer pour dévoiler sa programmation et donner, avec le camion électro, un avant-goût des animations et des performances culturelles qui jalonneront le village.

Une édition 2019 vintage

Le cru 2019 affiche un visuel plutôt rétro, avec un Poulpe au design de poste de radio des années 40. Voilà qui rend hommage à l’une des têtes d’affiche de cette édition : les français de Bon Entendeur qui remixent des sons d’antan comme le tube « le temps est bon ».

Du rétro on en retrouvera aussi dans le village avec le TSF Sound System de la Compagnie Les Oeils, un mur de postes anciens qui diffusent de la musique mixée en direct, ou encore le stand de coiffure et le barbier, qui permettront aux festivaliers les plus téméraires d’arborer une coiffure, une barbe ou une « moustache » de circonstance avec Deluxe et Kadebostany.

Une programmation toujours éclectique et audacieuse….

Les habitués du festival le savent : le Poulpaphone se donne pour mission de faire découvrir les artistes les plus actuels. C’est le cas avec Deluxe, groupe phare et festif de la scène française, ou encore les belges tant attendus de Balthazar qui viennent de sortir leur 4ème album et se font plutôt rares en dehors de quelques incontournables festivals d’été.

Le fantasque Kiddy Smile, icône de mode et de musique, enflammera la grande scène avec ses danseurs de voguing, tandis que Kadebostany, invité pour la seconde fois, passera de la petite à la grande scène avec sa pop électro efficace.

… et toujours des découvertes

On se souvient des passages de Cats on trees, Jain, Skip the Use ou Shaka Ponk à une époque où ils étaient encore peu connus. Le festival déploie ses tentacules pour dégoter chaque année des pépites en devenir. C’est le cas d’Egär, les régionaux de l’étape qui feront parler d’eux, mais aussi de Yorina dont la grâce touchera sans nul doute ou des nantais de Inüit qui commencent à se faire un nom dans le monde de l’électro pop.

 

Côté gros son, on ne pourra passer à côté du charismatique et britannique Tankus the henge, des riffs de Bigger ou des métalleux de Céleste qui aiment à jouer dans le noir complet pour partager avec le public une expérience originale. 

Avec des noms plus ou moins connus à l’affiche selon les éditions, ce qui compte pour le Poulpaphone, c’est la qualité des sons et des prestations sur scène.

Un village de plus en plus animé au fil des éditions

C’est la valeur ajoutée du Poulpaphone. Le village accueillera bien entendu bars et food trucks aux produits frais et locaux, le désormais traditionnel plateau radio en direct de la FRANF, des stands de prévention mais aussi le camion électro de Turnsteak qui donnera aux festivaliers l’occasion de s’essayer à la composition de musique électro.

En attendant le festival les 27 et 28 septembre 2019

Le festival s’incruste dans la SUMMER PARTY le vendredi 5 juillet, place Dalton à partir de 18h00. Retrouvez ou découvrez le hip hop africain du belge Baloji (poulpaphone 2019) et l’électro rock des marseillais de Nasser (poulpaphone 2014) pour des concerts gratuits et en plein air. Un petit cadeau pour les habitués du festival et tous les autres. 

Le programme :

Vendredi 27 septembre 

  • DIACLASE / D i ÷ c l ÷ s e  - NOISE -
  • EDGÄR – POP -
  • YORINA - POP ROCK  -
  • KADEBOSTANY - POP ELECTRO -
  • BIGGER – ROCK -
  • KIDDY SMILE – HOUSE -
  • JUICY - R'N'B -
  • BON ENTENDEUR - DJ SET -

Samedi 28 septembre 

  • JAH STYLE - HIP HOP -
  • BALOJI - AFRO BEAT / FUSION FUNK RAGGA  -
  • SEIN - HIP HOP / ELECTRO -
  • INÜIT – POP -
  • TANKUS THE HENGE - ROCK N’ROLL -
  • BALTHAZAR - INDIE ROCK -
  • CELESTE – METAL -
  • DELUXE - ELECTRO POP -

Infos Poulpaphone

Tarifs : 18 € /soir ou 26€ le pass deux soirs

Points de vente : magasin Fnac Boulogne-sur-Mer, espace culturel Leclerc, Auchan et sur le site du Poulpaphone